Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Les lectures de pasdel

Les lectures de pasdel

Mes lectures, mes coups de coeur, mes humeurs... voici ce que vous retrouverez dans mon blog.


Moi Christiane F. 13 ans droguée prostituée...

Publié par leslecturesdepasdel sur 23 Janvier 2013, 19:24pm

Catégories : #Mes coups de coeur

 

 

 La vie n'est pas souvent drôle, je le sais hélas!

  Avec ma mère et mon pèe, on vit dans une cité berlinoise. Lui, il passe son temps à oublier ses journées dans l'alcool et à nous cogner. Il cogne, cogne et cogne encore. Il cogne sur ma mère et sur moi.

 

Oui la vie n'est pas toujours drôle.

  Ma mère nous a quitté, elle a retrouvé un autre bonhomme. Maintenant c'est mon tour de quitter ce lieu sordide, ce ring de boxe. Je vais vivre chez ma mère. Elle a trouvé un travail qui lui prend toutes ses journées. Alors, souvent je suis seule. Enfin pas toujours, j'ai mes amis...

 

Oui la vie est parfois triste et dure.

  Je suis une ado. Je ne vais pas dire que j'aime la vie. Non! Je hais la vie. J'aimerai crier mon mal-être, sortir cette violence qui m'étouffe, qui explose dans ma tête. J'aimerai me prouver que j'existe. J'aimerai que la vie m'aime. Je voudrai ne plus être un fantôme de mon existence, palper le goût de la vie... Mais par-dessus to

ut, je suis-là pour mes amis, avec eux je me sens bien.

 

Oui parfois la vie est belle.

  Je suis seule à la maison, et on en profite. Je fonce à 100 à l'heure. Je subis la vie en pleine figure. Et puis vient le temps des découvertes: les joints, l'alcool, les mecs... la drogue.

 

  Oui parfois la vie peut être cruelle.

Je parviens à m'évader. Je voyage dans ma tête. Je sens la chaleur de la piqûre sur ma peau. Je sens le venin s'infiltrer lentement dans mes veines, inhibant mes sens. Mon corps ne m'appartiens plus, je flotte dans un épais voile de bien être. Je sais que je peux tout faire, rien ne peut m'arriver. Chaque jour qui passe, je sais que je peux arrêter, je contrôle ma vie. Je me sens enfin quelqu'un. J'appartiens à ma vie. La nuit est belle, je m'endors enfin.
 Plus triste sont les matins où je m'éveille seule dans cette foutue ville. Peu à peu mes amis me quittent. Votre absence m'est douloureuse. Votre mort s'ancre dans mon coeur, me laissant un dernier souffle sur mon visage, témoignage de nos existences, de notre mal-être. Mes bras ne sont pas assez fort, ne sont pas assez nombreux pour vous retenir. Ma vie demeure, je reste à vous contempler dans mes souvenirs éthérés. Ma vie et vos morts sont à jamais unies. Je veux gueuler, hurler ma détresse, vociférer ma solitude. Je veux vous suivre dans ces bas-fonds, m'oublier dans ces limbes. Je suis là, perdue, aveugle dans ce monde incompris. Je n'y ai pas ma place et pourtant... Je dois vivre... je dois vivre pour vous, m'en sortir... Votre mort est mon espoir, votre mort est ma raison de vivre... Votre mort sera mon calvaire, mon fardeau, votre cadeau, votre amitié...

Oui la vie est dure, mais elle doit être vécue pour être belle. La vie est chouette, pour moi qui ai fricoté avec la mort, qui l'ai prise par la taille afin qu'elle m'entraîne. Moi qui ai longtemps joué avec la mort, je veux jouer avec la vie.

Oh oui la vie est belle et maintenant que je le sais j'en profite et enfin je vis! Et surtout je pense à vous tous...

 

 

Commenter cet article

le Bison 23/01/2013 22:16


ça me fait penser à un épisode de PLus Belle la Vie...


en plus trash

leslecturesdepasdel 24/01/2013 05:46



sauf qu'ici c'est reel...



Archives

Nous sommes sociaux !