Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Les lectures de pasdel

Les lectures de pasdel

Mes lectures, mes coups de coeur, mes humeurs... voici ce que vous retrouverez dans mon blog.


La lutte des classes

Publié par leslecturesdepasdel sur 20 Août 2013, 19:50pm

Catégories : #Partenariat

D’Ascanio Celestini

Edition Notab/lia

ISBN 978-2-8825-0317-6

 http://images.empreintesduweb.com/vignette/1377021376.jpg

 

 

  Il est des personnes pour qui la vie n’est pas un dû, pour qui l’existence est un combat permanent, une lutte inégale, perdue d’avance. Les laissés-pour-compte de la société, les  délaissés du bonheur, véritables ombres insignifiantes, ou silhouettes perdues et ternes  dans la foule des travailleurs, vivant  de petits boulots précaires, esclaves de la société de consommation et victimes de la crise. C’est de ces individus que Ascanio Celestini nous narre la vie, les histoires  insipides de leur vie, jusqu’au jour où un évènement notable va enfin les réunir.


 Quatre êtres fragiles, abandonnés par leur père, des anonymes des grands immeubles et des grandes entreprises, porte-paroles de ces miséreux qui voient les interphones remplacer le vieux concierge, qui voient les paysans s’enliser dans la cosmopolite Rome, où tout est bon pour survivre, où les obsédés déversent leurs  insanités  aux réceptionnistes des call-center. Deux minutes quarante-cinq pour exister, au-delà l’écoute n’est plus rentable, en-deçà, non plus. C’est ainsi que se résume la vie de Nicola, Marinella et Patrizia et tous les inconnus des box environnants. Personnages rocambolesques, aux regards pertinents sur le monde en mouvement qui les entourent, amoureux de la vie, mais de quelle vie ? Celle du sexe pour Nicola, celle de la honte du regard des autres pour Marinella, celle de la Princesse au petit pois pour Patrizia ? La lutte des classes pour eux c’est une réalité au quotidien, une réalité sordide et injuste, dont chacun possède sa propre réalité, sa propre idée.

 


http://images.empreintesduweb.com/miniature/1377021374.jpg

 

    Ascanio Celestini nous livre ici des pans de la vie de personnages paumés,  de vagabonds de la vie, dénonçant les aberrations du monde moderne, du management industriel déshumanisé. Dans un style cru et lyrique à la fois, leurs voix crient le portrait d’une société fragile et brutale. Des solitudes fortes, aux troubles enracinés, qui révèlent des personnages en manque de repères, au désarroi sincère et qui peut les pousser à commettre l’irréparable.

 

 

 

Livre lu dans le cadre de l'opération On vous lit tout en partenariat avec Libfly et le Furet du Nord.

 

http://images.empreintesduweb.com/vignette/1374045077.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !