Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Les lectures de pasdel

Les lectures de pasdel

Mes lectures, mes coups de coeur, mes humeurs... voici ce que vous retrouverez dans mon blog.


L'oiseau canadeche

Publié par leslecturesdepasdel sur 26 Avril 2013, 08:03am

Catégories : #Partenariat

Titre original Fup

De Jim Dodge

Traduction de Jean-Pierre Carasso

Édition Cambourakis, 119 pages.

 

http://images.empreintesduweb.com/originale/1366638778.jpg

 

 

    Titou a perdu son père dans un accident quelques mois avant sa naissance, puis sa mère se noie alors qu'il n'a que trois ans. Mais Titou n'en a cure! Il ne s'en souvient guère, au contraire, le destin va le mettre en relation avec Jake, son grand-père.

  Pépé Jake, vieillard à l'âge incertain, râleur inconditionnel, joueur invétéré, ivrogne incurable, tient sa fougue et sa longévité d'une potion miraculeuse qu'un indien agonisant lui a léguée: une recette de whisky!

 

  Jake aime à se délecter sur sa terrasse en compagnie d'une bonne cruche de " Vieux Râle d'Agonie ", à contempler le silence et à profiter oisivement du temps qui passe en attendant le lendemain, ou la prochaine partie de poker.

 

  Titou ne rêve que de clôture, guettant la belle saison pour concrétiser ses projets.

 

  Et puis un jour, alors qu'un violent orage réduit à néant sa nouvelle mouture, Titou désespéré découvre, gisant au fond d'un de ses trous, un pauvre caneton agonisant. Les deux compères le sauvent à coups de whisky, et dans un élan de compassion décident de l'adopter.

  Ces deux gaillards que tout semble opposer vont s'unir autour de Canadèche pour le meilleur et pour le pire.


" Titou possédait une denture complète et saine. Pépé Jake possédait de saines gencives vigoureuses - plus cinq dents entières dont deux se rencontraient encore, ce qui lui etait bien commode pour accrocher la barbaque " (page 39).

 

 

   Une épopée onirique moderne et enjouée, à suivre avec un regard d'enfant pour mieux appréhender la poésie qui en émane. Un hymne au temps, à l'oisiveté, au silence, à la liberté et à la nature.

 

   Pépé Jake, un hippie avant l'heure a qui revient le mot de la fin.

 

" - Bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort! " (page 106)

 

   Merci à Libfly et aux éditions Cambourakis pour ce partenariat.

Commenter cet article

béatrice 26/04/2013 09:51


Chouette, regard d'enfant, j'ai ça en magasin, une lecture pour adulte que je peux peut-être comprendre alors...
Mais dis-moi, tu peux travailler ton blog dans la journée maintenant ou tu es enfin un peu en congés ?

leslecturesdepasdel 26/04/2013 09:54



Ne te surestimes pas!


Congés Kezako?



Adélaide 26/04/2013 09:29


Le père est tué dans un accident, la mère se noie, son grand pere est un ivrogne...


Heureusement il y a le whisky " Vieux râle d'agonie" !!

leslecturesdepasdel 26/04/2013 09:35



Mais pas certain qu'il soit excellent son whisky.



Moi 26/04/2013 09:08


Un livre qui m'a l'air bien sympa...

leslecturesdepasdel 26/04/2013 09:10



Ouaip madame...



Archives

Nous sommes sociaux !